Salut c’est Sam. On est ici dans l’atelier du SNJC. J’ai une petite marque de vêtements sur le thème du jazz. Et aujourd’hui on va répondre à quelques petites questions.

Avec qui tu visites une expo ?

Pour moi, les expos c’est plus souvent en couple, ça a toujours été un peu comme ça. Comme c’est, à nouveau comme je l’expliquais, c’est un peu là où je vais voyager à chaque fois, donc souvent je suis en couple.

Donc avec ma copine, on va faire des musées à droite, à gauche. Et le truc qui est sympa c’est qu’elle elle elle n’est pas autant dans le milieu que moi. Elle s’y intéresse depuis qu’on est ensemble. Donc moi j’ai ce petit plaisir voilà, de faire le professeur. Je me balade, je lui fais des petites interrogations surprises. Je lui demande qui est qui, mais voilà c’est pas trop son kiff non plus. Elle m’embrouille parce qu’après je la mets là je lui dis vas-y répond maintenant « qui est-ce que c’est ? » Elle ne sait pas, bon ok. Mais bon c’est mon petit plaisir perso, voilà. Après ça m’arrive si vraiment l’expo est vraiment giga ouf d’y retourner tout seul.

Plutôt visite en solo ou visite guidée ?

J’ai jamais jamais parlé, peut-être une fois j’ai parlé avec un médiateur, jai fait un audio guide ou quoi mais sinon jamais. Parce que en soit, souvent quand je suis devant une pièce qui me plaît alors soit je connais et dans ces cas-là, ok. Soit je connais pas en faite et j’ai cette curiosité de découvrir par moi-même.

Ce que j’aime bien c’est quand je vois une pièce que vraiment je kiff, je prends la pièce en photo, je note le nom. Et puis après je rentre chez moi et je tombe dans un trou profond de l’internet. Pendant deux heures je vais enchaîner les vidéos Youtube. Tout les trucs qui parlent de ce sujet et aller vraiment…

Je me souviens à l’époque, j’avais fait ça avec Pierre Soulages parce que je connaissais pas plus que ça. Mais quand j’ai vu le truc en vrai je me suis dit c’est assez ouf. Et j’ai regardé je crois pendant une semaine des vidéos sur Pierre Soulages tellement c’était incroyable. J’étais à fond dedans. Donc mon délire à moi c’est plus d’essayer de dénicher ça tout seul. Mais j’avoue que, bon en soit les médiateurs ils sont là pour ça. Donc je pourrais au moins poser une question quoi.

 » Le truc le plus important c’est qu’il ne faut pas prendre un musée en pensant que tout ce qu’il y a dedans ça va être intéressant  » 

Des conseils pour visiter un musée ?

Le truc le plus important c’est qu’il ne faut pas prendre un musée en pensant que tout ce qu’il y a dedans ça va être intéressant. Que tout ce qu’il y a dedans va être génial. Et que tout ce qu’il y a dedans va te correspondre. Parce que, tout ce qu’il y a dedans en général est assez intéressant. Mais c’est pas pour autant que ça va te correspondre.

Moi je fais toujours cette petite comparaison: quand tu vas au cinéma, tu as pas toujours envie de voir tous les films qui sont à l’affiche. C’est normal. J’ai pas envie de voir les Tuches donc je n’irai pas voir les Tuches. Mais quand je vais dans un musée d’art contemporain bah j’ai cette même réflexion en tête. Et je me dis que cette pièce là je comprends pas, c’est pas mon truc. C’est pas fait pour moi. ça me, ça me procure « aucune sensation » entre guillemets. Alors que quand je vais voir un autre truc, qui me parle un peu plus, là je vais comprendre. Et je vais réussir à me dire «tiens ça, ça me parle plus. ».

Et le truc important aussi à comprendre c’est pourquoi est-ce que ça me parle plus ? Pour revenir un peu, à ma visite à chaque fois que je fais avec ma copine. On a toujours ce truc : On rentre dans une salle et on se dit : «  vas-y c’est lequel que tu préfères ? ». Et en gros, il y en a un qui doit choisir quelle pièce il préfère et l’autre qui doit deviner. Et c’est cool, parce que rien qu’un truc comme ça, c’est un peu enfantin mais en soit je suis un gamin. Mais en vrai, c’est super intéressant parce que ça permet de se développer ses propres goûts.

C’est intéressant de comprendre pourquoi on aime tel ou tel truc, pourquoi est-ce qu’on aime pas. Moi je me faisais bâché dans mon école parce que j’aimais pas Jackson Pollock. Et tout le monde aimait bien et j’ai jamais compris pourquoi. Maintenant, j’ai fait plus de musées, je comprends mieux la situation quoi.

C’était comment tes cours d’arts plastiques au collège ?

L’art plastique au collège alors… j’avais des bêtes de notes, je tiens à préciser. Je crois que j’ai fait un 20 de moyenne une fois. Je sais pas en quelle classe mais je l’ai fait.

C’était toujours, c’était plus des projets manuels. Je me souviens, j’appelais ma mère je disais : « Maman, toi tu vas peindre. Moi, je vais faire le truc. » parce que j’ai horreur, tout ce qui est coloriage et tout. Mes cartes de géo c’est ma mère qui me les coloriait, je déteste ça. Mais je me souviens, je faisais des petits trucs en pâte à sel et tout. Et je pense, j’avais déjà des concepts à l’époque. Ils n’étaient peut-être pas appliqués comme je le souhaite mais j’arrivais à m’en sortir. Je pense pas que j’ai eu un cours d’arts plastiques dans le sens cours en faite. Je pense c’est plus en histoire qu’on a dû parler de Guernica et tout. Mais en cours d’art plastique on a pas vraiment parler de tout ça. C’était plus du « Allez on va mettre un sujet, faites un truc en pâte à sel !

Est-ce que l’art est accessible ?

Alors, je trouve que, pas du tout. Fin non, l’art en vrai, je pense qu’il y a pleins de gens et pleins de musées, et pleins de galeristes qui vont faire en sorte que ce soit accessible. Le problème il se joue dans la tête des gens en faite.

C’est pour ça que c’est trop bien de faire ça et d’expliquer par exemple, ma vision ou la vision de quelqu’un d’autre sur le sujet. Parce que le problème, il est pas dans la quantité d’art qu’on nous donne au quotidien. Il est dans la façon dont les gens vont l’aborder et vont se l’approprier. Mais il y a quand même un peu ce recul, par rapport à « ouais mais je sais pas ça paraît un peu élitiste, ça paraît un peu compliqué à comprendre ». Et c’est pour ça qui faut se dire, voilà, t’es pas obligé de tout comprendre. Il y a des trucs qui sont vraiment complètement pétés, peut-être même les gens qui le font ne le comprennent pas. Mais voilà il y a de tout, il y a de tout pour tout le monde. Donc n’hésitez pas, ne soyez pas prudents, allez-y découvrez des trucs !

Euh… non ouais, Pierre Soulages, c’est incroyable !

Pour en savoir plus sur la vision de Sam, rendez-vous sur notre chaîne youtube

Et sur sa marque:
https://www.snjc.world/