L’histoire

Portrait de Romane Caroline Dufouil - Créatrice du média de l'art: 8ème Vestibule

Je m’appelle Romane et d’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été intéressée, je dirais même plutôt fascinée par l’art.

Pourtant, j’étais loin d’être l’enfant qu’on traîne au musée. Je ne suis même pas sûr d’y être allée une fois avec ma famille.

Pourtant, j’arrive encore à me souvenir du peu de fois où on parlait d’art en primaire, et de la fois où j’ai passé des heures à reproduire le Déjeuner sur l’herbe après avoir découvert Manet.

Un ressenti personnel

Adolescente, j’ai rapidement voulu aller au musée. Mais je me suis heurtée à plusieurs problèmes :

personne pour venir avec moi, je ne savais pas ou aller, sur quel tableau m’attarder? Combien de temps je devais l’observer ? Est-ce que je pouvais poser des questions aux personnes dans la salle ou étaient-elles là seulement pour surveiller ? Est-ce que je peux m’asseoir ? Est-ce que je peux dessiner ? Prendre des notes ? des photos ? Où est-ce que je peux trouver des informations claires sur les œuvres et l’exposition?


J’avais l’impression de ne pas être à ma place de ne pas connaître les codes.

Des études d’art

Au lycée, j’ai pris une option histoire de l’art, mais je n’étais pas plus à l’aise.
Puis, je suis entrée en fac d’arts plastiques mais ce n’était toujours pas ça.

Pourtant, j’adorais ces lieux. Je les trouvais fascinants et inspirants mais ils m’impressionnaient et me faisaient aussi me sentir ridicule.

L’art me paraît essentiel pour se construire, développer son imagination mais aussi son esprit critique. Apprendre à mieux comprendre le monde et les autres, à décrypter les images, à prendre confiance en soi.

C’est à ce moment-là que j’ai compris qu’il y avait un réel problème.

hhh

Si moi, étudiante en art, je ne me sentais pas à l’aise dans les lieux expositions, je n’étais surement pas la seule.

hhh

Photographie d'un tournage au musée des beaux Arts de Rennes dans le Cabinet de curiosités du président Robien avec Ysatis Lamotte de la chaine Ysou


Selon une étude du crédoc, il y a 20 fois moins de chances qu’un non diplômé aille au musée par rapport à un bac +3 par exemple.

Credoc

hhh

L’idée d’un média

C’est pourquoi j’ai créé 8ème Vestibule un média en ligne qui diffuse essentiellement des vidéos. Par le biais des réseaux sociaux, j’aimerais encourager les jeunes à se rendre dans les musées et les lieux d’expositions. De cette façon, j’aimerais qu’ils puissent s’approprier ces lieux et ces collections mais surtout qu’ils s’y sentent à leur place.

Romane Caroline Dufouil tenant une pancarte "Mon rêve c'est: Rendre l'art accessible pour tout le monde"

Dans un premier temps, j’ai développé cette idée au sein de Pépite (Pôle Étudiant Pour l’Innovation le Transfert et l’Entrepreneuriat) puis lors d’un service civique. Durant 8 mois, avec Unis-cité j’ai pu tester et grandir le projet.

Aujourd’hui, je continue ce projet en parallèle d’un master Métier & arts de l’exposition grâce au soutien de plusieurs organismes comme l’institut de l’engagement ou encore le programme alpha.